Plus de liens
Fabrication sur mesure d'un meuble bas et claustra mobile
J’ai été contacté par un entrepreneur toulousain qui était un train de mettre à neuf un appartement. Cet appartement en plein travaux a vue une cloison séparative pièce de vie / chambre abattue. C’est là qu’il m’a demandé d’intervenir. Le souhait: réaliser un meuble bas avec claustra.
meuble bas, claustra, mobile
4694
post-template-default,single,single-post,postid-4694,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Fabrication sur mesure d’un meuble bas et claustra mobile

Fabrication sur mesure d'un meuble bas et claustra mobile

Fabrication sur mesure d’un meuble bas et claustra mobile

Fabrication d’un meuble bas et claustra mobile

Bienvenue à toutes et à tous,

J’ai été contacté par un entrepreneur toulousain qui était un train de mettre à neuf un appartement.

Cet appartement en pleins travaux a vu une cloison séparative pièce de vie / chambre abattue. C’est là qu’il m’a demandé d’intervenir. Le souhait: réaliser un meuble bas avec claustra fixe.

Après réflexions, j’ai proposé d’apporter un peu de mobilité à ce claustra pour pouvoir orienter les lames grâce à un système articulé. Le but étant bien entendu de pouvoir contrôler à la fois l’apport lumineux à la pièce de vie, mais aussi l’intimité de la chambre qui se trouve derrière.

Les plans

Voici le projet, portes fermées puis ouvertes.

Sur les trois suivantes, le claustra articulé. Tout d’abord à 0° puis à 30° et enfin 75°.

Pour faire pivoter les lames, il suffit d’en manipuler une seule et la barre supérieure fait le reste 🙂

Dans les deux suivantes, vous pourrez voir comment  j’ai réussi mon articulation sans blocage des lames.

J’ai tout simplement utilisé des roulements à billes en bas et en haut.

Les matériaux

Pour réaliser le bas du meuble, j’ai utilisé du MDF de 19mm que j’ai acheté en panneau de 2800×2070. Pour le plateau, du chêne en 20mm d’épais et 185mm de large.

Fabrication du caisson

Pour le caisson, j’ai rapidement découpé toutes mes parties avec ma scie plongeante et rail.

Aujourd’hui, grâce à mon expérience, je peux vous assurer que j’arrive à une précision au 1/2 millimètre 🙂

Quel bonheur en assemblant toutes ces pièces et de se rendre compte qu’elles vont toutes parfaitement bien!

Pour la peinture, j’ai fait au pistolet.

Le plateau

Pour la fabrication du plateau, rien de compliqué: juste de la rigueur et de la patience.

J’ai utilisé ma Domino de chez FESTOOL ainsi qu’un bon nombre de chevilles domino en hêtre en 4×20, 8×40 et 8×50. Tout dépendait de leur emplacement.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la Domino, je vous invite à la découvrir dans la vidéo suivante:

Les lames de claustra

Comme je le disais plus haut, les lames sont articulées grâce en partie aux roulements à billes.

J’ai choisi pour des raisons esthétiques de les cacher. Coup de chance, les roulements font 22mm de diamètre, exactement comme une des mèches plates que j’avais à l’atelier.

Pour percer précisément, droit et régulier, je me suis fabriqué une espèce de guide.

J’ai aussi pu jouer sur le réglage de profondeur en verrouillant la mèche au millimètre près.

Dans les photos suivantes, vous pourrez aussi voir la fabrication des petites pièces qui ont servi à l’articulation.

De même avec les petites tiges en fer de 6mm et 8mm.

Les 8mm pour l’axe des roulements, en haut et en bas. Les 6mm pour l’axe des petites pièces en bois.

Pour les découper toutes à la même longueur (il me manque la photo) j’ai une tronçonneuse à métaux dans laquelle j’avais fixé une cale percée et placée à la bonne distance de la lame.

Livraison & montage

Alors que dire ici? je ne sais pas trop mise à part que tout c’est parfaitement bien passé.

Je m’étais posé beaucoup de questions au sujet du montage des lames et il faut croire que cela a suffi 🙂

Toutes ces questions ont commencé lors de la conception du meuble. Savoir comment j’allais pouvoir au final faire tenir et articuler ces lames, sachant que pour le montage je serai seul sur place?

Et bien mon système avec mon support au plafond coupé en deux et le verrouillage temporaire par cales a fonctionné!

Quel bonheur quand il n’y a aucune mauvaise surprise!

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires sur le contenu, les photos…

 

A très bientôt,

Frédéric

Fin
No Comments

Post A Comment